societe_general_monaco_teletravail

Société Générale Monaco :
100% du personnel éligible au télétravail

Après avoir été précurseur dès 2017 sur la mise en place du télétravail, Société Générale Private Banking Monaco a décidé depuis la crise COVID d’élargir le télétravail à l’ensemble de ses collaborateurs et de déployer le Flex Office

Chez Société Générale, on mise depuis quelques années déjà sur le télétravail. Au sein du groupe, il existe depuis 2013 et concernait avant la crise près de 12 500 personnes en France. A Monaco, dès la mise en place de la loi en 2017, 30% des salariés et cadres, soit 70 sur 300, télétravaillaient un jour par semaine. « Au départ, il y avait des freins liés au manque de nomadisme, à l’obsolescence du matériel informatique, ou encore à l’absence de digitalisation des procédures. Il existait aussi des freins culturels et psychologiques de la part des collaborateurs et des managers », explique Jérôme Audran, Secrétaire général et COO de l’établissement monégasque.


La crise sanitaire a alors accéléré le processus et débouché sur une montée en puissance du déploiement du télétravail pour tous. « Aujourd’hui, 100% des collaborateurs sont éligibles à ce dispositif. Des accords ont été signés avec tous les employés pour 1 à 2 jours de télétravail, selon leur fonction », indique le COO de Société Générale Private Banking Monaco. Pourquoi une telle durée? « C’est le désir qui était ressorti largement dans le sondage que nous avions réalisé auprès de nos collaborateurs et c’est logique: la relation de proximité est essentielle pour une banque tant avec les clients qu’entre collaborateurs. Pour autant, on se laisse la possibilité d’aller plus tard jusqu’à 3 jours », ajoute la directrice des ressources humaines Farida Rihaoui. Pour atteindre l’objectif des 100%, la banque a massivement investi sur son parc informatique avec notamment l’achat de 300 laptops et sur la digitalisation de ses processus tant en interne que vis-à-vis des clients avec la signature électronique. Une politique conforme à l’ensemble du groupe puisque la direction de Société Générale a signé avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives un nouvel accord télétravail applicable aux 40 000 collaborateurs en France, qui est entré en vigueur au deuxième semestre 2021. Quant aux filiales du groupe Société Générale, à l’international – soit 100 000 personnes concernées -, elles suivraient la même tendance. « Le télétravail va être généralisé et devenir la norme pour tous nos collaborateurs à Monaco apportant les bénéfices attendus en termes de qualité de vie. Il va éga-lement nous amener à repenser différemment le management des équipes et l’utilisation des espaces de travail », indique la direction.

Le Flex Office conjugué au télétravail


En parallèle de cette nouvelle organisation du travail, Société Générale Private Banking Monaco s’est ainsi lancée dans le flex office. A savoir la création d’espaces dédiés, avec des postes de travail en libre-service dans des espaces de bureaux partagés, flexibles et connectés. « les locaux de Monte-Carlo et de Fontvieille ont été modernisés avec des espaces de co-working, des espaces de confidentialité et des vestiaires à chaque étage pour répondre aux attentes des nombreux sportifs au sein de la banque. Lancé début 2021, ce projet a été pensé de manière collaborative », note Jérôme Audran, selon qui « la mise en place du Flex Office conjuguée à l’accélération du télétravail ont permis d’optimiser de près de 30% notre parc immobilier en Principauté avec la libération de deux plateaux pour une surface totale de 1500 m2 ». Ces nouvelles formes d’environnement de travail sont plébiscitées par les jeunes, pour qui être assis derrière le même bureau de 9 heures à 18 heures n’est plus un modèle unique… « Les nouvelles générations, hyperconnectées, baignant dans les GAFAM, ont une longueur d’avance. Elles nous challengent », observe Farida Rihaoui. Une révolution qui ne peut faire l’économie de formation des équipes. « C’est une vraie transformation culturelle, pas seulement au service de la performance. C’est pourquoi il est essentiel d’accompagner nos mana-gers en les formant au management à distance et hybride. » Pour Société Générale, le télétravail est une composante forte de la modernisation de l’organisation du travail.

Miléna RADOMAN

AUTRES ARTICLES

giec_investissement

« Si l’on ne fait rien, il faudra investir 127 milliards par an en 2030 ! »

Responsable de la section économie environnementale au Centre Scientifique de Monaco, Nathalie Hilmi fait partie des 270 auteurs du rapport du GIEC intitulé «Changement climatique 2022 : impacts, adaptation et vulnérabilité ». Interview. Ce sixième rapport du GIEC sonne une nouvelle fois le signal d’alarme ? Ce rapport confirme que le changement climatique représente une menace pour le bien-être humain mais aussi pour la santé de la planète. L’objectif de l’accord de Paris visait à se tenir sous

coaching_sportif_monaco_entreprise

Le coaching sportif en plein essor

Le coaching sportif gagne des parts de marché en entreprise, du moins dans les plus importantes. Il n’y a qu’à voir le nombre d’adeptes sur les digues du port Hercule et de Fontvieille pour se rendre compte du succès du coaching sportif… Et à Monaco, comme ailleurs, le coaching personnel ou en entreprise prend des parts de marché. Coach privé, pratiquant aussi au Club39 et pour Monaco Wellness System, Youl Rafosse pratique des sessions de

stephane_valeri_gouvernement

Stéphane Valeri : « Le télétravail permet d’accueillir jusqu’à trois fois plus de collaborateurs »

Six ans après sa mise en place, alors qu’il était encore au gouvernement, Stéphane Valeri dresse le bilan du télétravail. Vous aviez milité pour le télétravail en tant que Conseiller de Gouvernement des Affaires Sociales comme vecteur de croissance. C’était un credo personnel ? Pourquoi ? Lorsque j’étais Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, le Prince Souverain m’avait confié parmi les objectifs à atteindre en priorité, la mise en place du télétravail pour

monaco_telecom_directeur_général

Monaco Telecom, un cas d’école

Après avoir servi d’entreprise pilote du télétravail en Principauté, Monaco Telecom s’est mobilisé pour assurer la continuité des réseaux depuis la crise et la recrudescence de ce nouveau mode d’organisation. Au 1er septembre 2016, ils étaient déjà 43 salariés de Monaco Télécom à télétravailler un jour par semaine. Ils sont 110 sur 220 collaborateurs à le pratiquer 2 jours par semaine aujourd’hui. Pas étonnant que l’opé-rateur de télécom monégasque détenu majoritairement par Xavier Niel ait

societe_general_monaco_teletravail

Société Générale Monaco :
100% du personnel éligible au télétravail

Après avoir été précurseur dès 2017 sur la mise en place du télétravail, Société Générale Private Banking Monaco a décidé depuis la crise COVID d’élargir le télétravail à l’ensemble de ses collaborateurs et de déployer le Flex Office Chez Société Générale, on mise depuis quelques années déjà sur le télétravail. Au sein du groupe, il existe depuis 2013 et concernait avant la crise près de 12 500 personnes en France. A Monaco, dès la mise

teletravail_que_dit_la_loi

Télétravail : que dit la loi ?

Le télétravail obéit à un cadre bien établi. Monaco Economie vous explique comment ça marche. Un dispositif cadre est impératifPour mettre en place le télétravail, un employeur doit définir les mo-dalités d’exécution dans un « dispositif cadre » et le transmettre à la Direction du Travail « pour un contrôle de conformité ». Il doit informer les délégués du personnel des modalités d’exécution. « Ce dispositif est mis en place sur la base du volontariat au sein de l’entreprise. Il

EN KIOSQUE

monaco_economie_bien_etre_au_travail_n122

Monaco Economie n°122
Sortie le 21 Avril 2022
Retrouvez tous les articles

EN LIGNE

Monaco Economie n°122
Sortie le 21 Avril 2022
Le voir en ligne

PROCHAIN MONACO ECONOMIE

couverture-monaco-economie-a-venir

Monaco Economie à venir
Sortie prévue fin Juillet 2022